Biographie

 

Marie van Rhijn – Claveciniste

 

Soliste et continuiste, Marie van Rhijn se produit dans les festivals les plus prestigieux et les plus grandes salles internationales – Philharmonie de Paris, La Seine Musicale (FR), Royal Albert Hall, Barbican Center (GB), Lincoln Center (USA), , Musikverein et Theater an der Wien (AT), Rudolfinum (CZ), Teatro del Canal, Palau de la Musica (ES), Tchaikovsky Concert Hall (RU), Festival d’Aix-en-Provence,  Classique au large, Festival de radio-France, Flâneries Musicales de Reims, Festival Dans les Jardins de William Christie, Festival de Beaune, Festival Oude Musik Utrecht (BE), Festival d’Innsbruck (AT), Festival de Spoleto (IT).

Elle est claveciniste et chef de chant pour l’ensemble les Arts Florissants de William Christie et Paul Agnew, et est invitée à travailler avec de nombreux ensembles et institutions, comme l’ensemble Amarillis, le Centre d’Art Vocal et de Musique Ancienne de Namur, la Fenice, les Folies Françoises, les Musiciens de Saint Julien, Les Epopées, Insula orchestra, les Talens Lyriques, l’ensemble Matheus, Cappella Mediterranea.

Originaire de Calais, Marie van Rhijn étudie avec Ilton Wjuniski, Olivier Baumont, Blandine Rannou, Kenneth Weiss, Noëlle Spieth et Stéphane Fuget. Après le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (Master de clavecin et basse continue) et la Sorbonne (Master de Musicologie), elle a été choisie pour les tournées de l’Orchestre Français des Jeunes. La Handel House à Londres l’a sélectionnée pour faire partie de leurs six jeunes solistes de l’année 2014-2015, et elle a été choisie pour la résidence Haendel avec Emmanuelle Haïm au Festival d’Aix en Provence en 2015. Soutenue par les fondations Delacour, SYLFF, Adami, Société Générale, Meyer et Tarrazi, elle est également lauréate de plusieurs concours internationaux (Harpsichord Broadwood competition (UK), Middelburg international early music competition (Pays-Bas), FNAPEC (France), Moscow Volkonsky international harpsichord competition et Biber international competition (Russie et Autriche).

Titulaire du CA et du PEA, elle enseigne le clavecin et la basse continue au CRR de Cergy-Pontoise depuis six ans. Elle a enseigné la didactique du clavecin au Pôle Sup 93’, et l’accompagnement sur claviers anciens au CMA du 11e arrondissement à Paris.

 

En 2019-2020, elle participe à une création d’Agathe Mélinand autour d’Anna Madalena Bach pour la Compagnie Pel-Mel, aux festivals de printemps et d’été des Arts Florissants, aux Grands Motets de Lully à Versailles avec Les Epopées, aux Indes Galantes sous la baguette de Leonardo Garcia Alarcon.

Après avoir dirigé pour les Arts Florissants le Beggars Opera mis en scène par Robert Carsen, elle renoue cette année avec la direction, invitée par l’Orchestre de l’Opéra Royal pour un concert et un disque « Stabat Mater » avec le label Château Versailles Spectacle.

Marie van Rhijn est artiste en résidence, cette saison, pour le Centre de Musique baroque de Versailles, et lauréate de la bourse FoRTE pour les Jeunes Talents d’Ile-de-France.

 

 

***

 

 

 

 

 

 

 

 

Professeure de clavecin et basse continue au CRR de Cergy- depuis 2014, Marie van Rhijn est titulaire du Certificat d’Aptitude et du PEA, et partage avec enthousiasme son goût pour le clavecin et le répertoire de musique ancienne. Estimée pour ses qualités pédagogiques et appréciée comme continuiste et chef de chant, elle travaille régulièrement pour William Christie et Paul Agnew avec les Arts Florissants et a été invitée à travailler avec de nombreux ensembles et institutions, comme l’ensemble Amarillis, les Musiciens de Saint Julien, le Centre de Musique Baroque de Versailles, le Centre d’Art Vocal et de Musique Ancienne de Namur, la Fenice, les Folies Françoises. En 2018, elle prend part au pianoforte à la production Die Schöpfung de Haydn et dirige du clavecin en alternance le Beggar’s opera avec les Arts Florissants.

Née en 1990, Marie commence le clavecin à Calais dès l’âge de sept ans. Elle a étudié le clavecin à Paris, avec Ilton Wjuniski et Noëlle Spieth, et auprès d’Olivier Baumont, Blandine Rannou et Kenneth Weiss au CNSMDP, obtenant ses prix et récompenses avec les plus hautes distinctions. Lors de masterclasses, elle a bénéficié des conseils précieux d’Huguette Dreyfus, Pierre Hantaï, Mitzi Meyerson, et Christophe Rousset. Après le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (Master de clavecin et basse continue) et la Sorbonne (Master de Musicologie, ainsi que la classe de chef de chant du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, elle a fait travailler les Pages au Centre de Musique Baroque de Versailles pendant trois ansElle a étudié l’orgue auprès de Jean-François Hatton puis d’Eric Lebrun; le clavicorde auprès d’Ilton Wjuniski et le pianoforte avec Knüt Jacques.

En 2011 et 2012, elle a été sélectionnée pour les tournées de l’Orchestre Français des Jeunes. La Handel House à Londres l’a sélectionnée pour faire partie de leurs six jeunes solistes de l’année 2014-2015, et a été choisie pour la résidence Handel avec Emmanuelle Haïm au Festival d’Aix en Provence en 2015. Soutenue par les fondations Delacour, SYLFF, Adami, Société Générale, Meyer et Tarrazi, elle est également lauréate de plusieurs concours internationaux (Harpsichord Broadwood competition,(UK)  Middelburg international early music competition (Pays-Bas), FNAPEC (France), Moscow Volkonsky international harpsichord competition et Biber international competition (Russie et Autriche).

Régulièrement sollicitée pour encadrer des ateliers pédagogiques et masterclasses, Marie van Rhijn a partagé ses connaissances en clavecin et basse continue à l’école de musique CLAS à Servon, ainsi qu’au CRC de Lagny-sur-Marne. Elle tient à mener de front une vie de musicienne-enseignante active, et a enseigné au Conservatoire Jean Sébastien Bach à Bussy-st-George, ainsi qu’au Royal College of Music à Londres où elle a été nommée Junior Fellow en 2013.

Son affection pour la musique de chambre l’amène à fonder le Trio Dauphine. En tant que soliste et continuiste, Marie van Rhijn s’est produite internationalement, en France, au Royaume-Uni, à New York, en Bolivie, au Brésil, au Panama, à Singapour, à Sydney, en Allemagne (Köln, solo recital WDR 3), en Autriche, en Italie, en Espagne, en Belgique, aux Pays-Bas, en République Tchèque et en Pologne.

 

Publicités

2 réflexions sur “Biographie

  1. Une belle carrière et des activités dans le Val d’Oise tout près de Saint Leu la Forêt où subsiste toujours l’auditorium que fit construire Wanda Landowska en 1927 et la villa qui abrita son Ecole de musique ancienne. Cet ensemble est l’objet d’une étude afin de le rénover et d’en faire un Centre musical et artistique ouvert au public.
    Nous aurions plaisir à vous recevoir pour vous le faire visiter !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s