Biographie

Biographie courte – Marie van Rhijn

 

Professeure de clavecin et basse continue au CRR de Cergy-Pontoise et chef de chant des Pages au CMBV depuis 2014, Marie van Rhijn est titulaire du Certificat d’Aptitude et du PEA, et partage avec enthousiasme son goût pour le clavecin et le répertoire de musique ancienne. Estimée pour ses qualités pédagogiques et appréciée comme continuiste et chef de chant, elle travaille régulièrement pour William Christie et Paul Agnew avec les Arts Florissants et a été invitée par de nombreux ensembles et institutions, comme le Centre d’Art Vocal et de Musique Ancienne de Namur, la Fenice, les Folies Françoises, les Musiciens de Saint Julien, les Talens Lyriques. En 2017, elle prendra part à une nouvelle production de l’Orfeo de Monteverdi avec les Arts Florissants et à une création avec l’ensemble Amarillis et Violaine Cochard.

 

 

 

 

 

Née en 1990, Marie van Rhijn commence le clavecin à Calais dès l’âge de sept ans. Après le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (Master de clavecin et basse continue) et la Sorbonne (Master de Musicologie), elle a suivi la formation de Pédagogie du CNSMDP et a obtenu son Certificat d’Aptitude, ainsi que le diplôme de la classe de chef de chant du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris. Soutenue par les fondations SYLFF, Adami, Société Générale, Meyer et Tarrazi, elle est également lauréate de plusieurs concours internationaux. Son affection pour la musique de chambre l’amène à fonder le Trio Dauphine. Passionnée par le travail avec les chanteurs, elle est continuiste et répétitrice pour les Arts Florissants et a accompagné les masterclasses de chant au Festival du Comminges. Titulaire du grade PEA, elle transmet son enthousiasme en enseignant le clavecin et la basse continue et a encadré les étudiants du département de musique ancienne du Royal College of Music de Londres pour l’année 2013-2014. Cette année, elle vient d’être nommée au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy Pontoise et fait travailler les Pages au Centre de Musique Baroque de Versailles. La Handel House à Londres l’a sélectionnée pour faire partie de leurs six jeunes solistes de l’année 2014-2015, et a été choisie pour la résidence Handel avec Emmanuelle Haïm au Festival d’Aix en Provence en juin 2015.

 

Marie van Rhijn a étudié le clavecin à Paris, avec Ilton Wjuniski et Noëlle Spieth, et auprès d’Olivier Baumont, Blandine Rannou et Kenneth Weiss au CNSMDP, obtenant ses prix et récompenses avec les plus hautes distinctions. Lors de masterclasses, elle a bénéficié des conseils précieux d’Huguette Dreyfus, Pierre Hantaï, Elisabeth Joyé, Mitzi Meyerson, Christophe Rousset, Marrieke Spaans et Bob van Asperen. Après avoir obtenu la Bourse du British Council à dix-sept ans pour effectuer des recherches au Royaume-Uni, elle est retournée à Londres dans le cadre d’un séjour Erasmus en 2010 avec Terrence Charlston et Jane Chapman. Elle a été distinguée lors des concours Harpsichord Broadwood competition et Middelburg international early music competition (Royaume-Uni et Pays-Bas, 2011), FNAPEC (France, 2012), Moscow Volkonsky international harpsichord competition et Biber international competition (Russie et Autriche, 2013). En 2011 et 2012, elle a été sélectionnée pour les tournées de l’Orchestre Français des Jeunes, dirigées par Reinhard Goebel, puis par Paul Agnew. Elle a aussi étudié le clavicorde auprès d’Ilton Wjuniski, ainsi que l’orgue avec Jean-François Hatton puis Eric Lebrun. Lors de ses études, elle a aussi pratiqué l’Art Dramatique et plusieurs types de danses.

 

Régulièrement sollicitée pour encadrer des ateliers et masterclasses, Marie van Rhijn a partagé ses connaissances dans plusieurs conservatoires (Deuil-La Barre, Calais,..) et a enseigné pendant trois semaines au Conservatorio Tom Jobim autour des thématiques de l’improvisation et de l’ornementation (EMESP, Sao Paulo, 2013). Elle a aussi enseigné le clavecin et la basse continue à l’école de musique associative CLAS à Servon en 2012-2013, ainsi que la Formation musicale puis le clavecin au conservatoire de Lagny-sur-Marne. Elle tient à mener de front une vie de musicienne-enseignante active, et a enseigné au Conservatoire Jean Sébastien Bach à Bussy-st-George, ainsi qu’au Royal College of Music à Londres où elle a été nommée Junior Fellow pour l’année 2013-2014. Elle a mené l’atelier pédagogique « En Compagnie de Jean Sébatien Bach » à l’Abbaye de Royaumont aux côtés de la chanteuse Chiara Skerath, et a participé aux actions pédagogiques autour de Daphnis et Eglé de Rameau, avec les Arts Florissants à Caen en 2014. Elle vient d’être nommée au CRR de Cergy Pontoise pour succéder à Yannick le Gaillard.

 

En tant que soliste et continuiste, Marie van Rhijn s’est produite internationalement, notamment au Royaume-Uni à Handel House, à Hatchlands Park, à Finchcocks museum, au Festival International d’Edinbourg ; en Belgique à Vleeshuis Museum à Anvers et pour un concert fringe au Musica Antiqua festival à Bruges ; en Autriche, à la Bach Woche à Vienne ; et plus récemment au Brésil, à la Pinacoteca do Estado, Sao Paulo. En Allemagne, elle a été invitée à donner un récital en soliste pour la Radio WDR3, et elle a été sélectionnée à trois reprises pour des concerts fringe au Oude Muziek festival d’Utrecht aux Pays-Bas avec ses ensembles. En France, elle a joué au Festival d’Aix-en-Provence, au château de Valençay, au Festival Sinfonia en Périgord, aux Flâneries de Reims, aux Abbayes de Royaumont, Valloires et Lessay… Elle a travaillé pour plusieurs ensembles : les Arts Florissants, la Sinfonie st Julien, les Caractères, l’ensemble Lecertae, Paris Sinfonietta Chamber orchestra, Trompettes du Carrousel, les Nations Réunies, … Après sa sortie chez Arion en janvier 2012, le premier disque de son ensemble le Trio Dauphine a reçu un accueil chaleureux et des critiques positives, notamment dans le magazine « Early Music », ainsi que trois étoiles par la revue Classica. Ses engagements pour la saison 2014-2015 comprennent des programmes avec le Centre de musique baroque de Versailles, notamment aux journées d’Automne de Souvigny, des concerts au Royaume Uni à la Handel House et avec les ensembles Ballo Baroque et Eboracum Baroque, le Huitième Livre de Monteverdi avec les Arts Florissants, un récital soliste en tant que « Handel House Talent » à Londres et la sortie du second disque de son trio, le Trio Dauphine, avec le Label Evidence Classics (Little Tribeca).

Publicités

Une réflexion sur “Biographie

  1. Une belle carrière et des activités dans le Val d’Oise tout près de Saint Leu la Forêt où subsiste toujours l’auditorium que fit construire Wanda Landowska en 1927 et la villa qui abrita son Ecole de musique ancienne. Cet ensemble est l’objet d’une étude afin de le rénover et d’en faire un Centre musical et artistique ouvert au public.
    Nous aurions plaisir à vous recevoir pour vous le faire visiter !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s